Portraits

 

Question du DOUBLE.
Opposition entre le miroir social et le miroir intime.

 

Ce qui m’intéresse lorsque je photographie une personne c’est ce qu’il y a de caché au fond d’elle et non pas ce qu’elle laisse paraître en société.
J’ai le sentiment de ne pas la diriger, de la laisser se mouvoir librement afin qu’elle se sente en sécurité et ose peut-être se dévoiler.
J’explore le « ça  » freudien: le pôle pulsionnel inconscient pour lequel les contraintes extérieures: la culture et la société importent peu.

 

Ce qui m’intéresse c’est donc la différence entre ce qu’on laisse paraître et ce qu’on est vraiment.
Ou plus exactement, ce qui me fascine c’est qu’il existe ces deux entités.

 

 

Thêmes Wordpress Auteur Photographe© par www.purement.com